Corse, démographie et logements …

   

Publiée récemment, une étude de l’INSEE compile de nombreuses informations concernant l’état des lieux du logement en Corse. Depuis 2016, de nombreux articles traitent de l’évolution démographique de l’île… Mais qu’en est-il de cette évolution au regard de celle du parc immobilier ? Mettant en corrélation plusieurs sources de données,  nous avons tenté ici d’analyser objectivement la situation. 


En Corse, de 2009 à 2014, la population augmente de près de 19 000 habitants, +6 %, contre 2.5% de moyenne nationale.

Dans le même laps de temps, presque 25.000 nouveaux logements sont construits, avec une croissance accélérée des nouvelles constructions ces dernières années.

Ces nouveaux logements sont pour 54 % des résidences secondaires.

En Corse, ces résidences représentent 37 % du parc immobilier. À titre comparatif, il faut savoir que les résidences secondaires ne représentent que 17.7 % des logements en PACA  …


  Evolution des logements de 2008 à 2015

 201520132008
Résidences principales143 900138 975127 711
Résidences secondaires (ou inoccupées)98 20093 79680 891
Total242 100232 771208 602

En 2016, il y a eu dans l’île une augmentation de 22 % des constructions, mais l’augmentation la plus alarmante est celle des permis de construire: + 102 % !

Autres données importantes à mettre en perspective lorsque l’on étudie ces chiffres :

  • En Corse, seul 54.3 % des foyers sont aujourd’hui propriétaires de leur logement principal.
  • Le solde naturel (différence entre les naissances et les décès sur un territoire) est désormais négatif. En 2016, il a eu 2913 naissance contre 3092 décès dans l’île.

Poids des résidences secondaires sur le parc immobilier des communes en 2015 : Pour Ajaccio & Bastia, on est à plus de 58 %.


Il faut savoir que depuis quelques années, partout dans l’île, ce poids des résidences secondaires sur le parc immobilier augmente inlassablement.

Une autre étude de l’INSEE nous a interpelés. Elle traite de « soldes naturels et soldes migratoires ». En voici un extrait :

« La population augmente principalement grâce à l’arrivée de jeunes ménages. […] Cette augmentation est essentiellement imputable à l’apport migratoire. »


Une dernière donnée, le nombre de logements sociaux : 424 pour 10.000 habitants dans l’île, contre une moyenne nationale de 734 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *