Aux origines du 1er Mai

Le 1er Mai est la journée internationale des travailleurs, une journée de lutte ouvrière. Il a été créé par l’Internationale ouvrière, fondée à l’initiative de Friedrich Engels par les partis socialistes et ouvriers d’Europe, lors du Congrès de Paris de Juillet 1889. Cette Institution révolutionnaire légendaire est aussi connue sous le nom de IIème Internationale ou Internationale Socialiste. Elle a succédé à la Première Internationale, née à Londres en 1864 et dissoute en 1876. 

La journée internationale des travailleurs a été quant à elle instaurée en mémoire du massacre de Haymarket Square, survenu à Chicago le 4 Mai 1886,  lors de manifestations organisées depuis le 1er mai pour la réduction de la journée de travail à huit heures. La répression a été impitoyable. Elle a  causé plusieurs morts et des dizaines de blessés parmi les manifestants; suivi de cinq condamnations à mort de militants anarchistes, ce qui déclenchera d’autres mobilisations. Le début de ces troubles, la grève générale qui avait eu lieu le 1er mai, est devenu le symbole du mouvement ouvrier mondial. 

La fête du 1er Mai est célébrée dans de nombreux pays du monde et est l’occasion d’importantes manifestations du mouvement ouvrier. 

Le 1er Mai 1984, est créé en Corse le Syndicat des travailleurs Corses / Sindicatu di i Travagliadori Corsi à l’initiative du Front de Libération de la Corse, le FLNC, mettant fin à une politique d’entrisme dans les syndicats traditionnels français par les nationalistes corses d’alors. 

Le STC est devenu le premier syndicat de l’Ile en 2002, et a depuis engrangé les succès confortant cette première place. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Corsica.news

GRATUIT
VOIR